Conseils pour bien organiser le repas de Noël

Recevoir des invités peut être une source de stress si l’on n’est pas habitué. Encore faut-il réussir les plats et assurer la décoration. La meilleure astuce pour éviter les imprévus, c’est l’organisation et la préparation bien à l’avance. Encore mieux si l’on a un checklist à disposition pour le suivi.

Le budget

Il est judicieux de parti sur une base de budget afin d’éviter de se retrouver avec une facture trop salée. Ceci dit, il vaut mieux déterminer à l’avance le nombre de convives qu’on prévoit de recevoir. Aussi, faut-il diviser le budget global par le nombre des invités afin d’avoir une idée de menu adéquat à la somme.

En outre, dans le cas où l’on prévoit de faire les choses très grandes avec la décoration. Il est aussi judicieux de définir le type de décoration à mettre en place. Cela permet d’avoir une idée des prix de tous les éléments décoratifs notamment le sapin et guirlandes, etc.

Le menu

Quand on reçoit du monde, il est préférable de tourner le choix vers une recette qu’on connaît déjà. En effet, réserver les expériences une autre fois. De même, il vaut mieux privilégier un menu qui ne contient pas trop d’ingrédients allergènes en général. En outre, opter pour des recettes qui permettent de rassembler tout le monde à table.

Par ailleurs, pour éviter le stress, il est déconseillé de faire des plats qui ont besoins d’être réchauffés ou encore des sauces à faire à la dernière minute. Il en est de même pour les grillades, car cela risque de faire attendre les convives un long moment ou pire, on risque d’avoir des plats froids.

En outre, il vaut mieux privilégier des plats à service. Ceci dit, à moins d’avoir de l’aide, mettre des plats préalablement servis dans l’assiette, c’est beaucoup de travails. Il vaut mieux mettre les repas dans une grande assiette de service et laisser les convives se servir eux-mêmes.

Quant au contenu du menu, c’est une question de choix et de goût. Cependant, il est déconseillé de servir de la crudité le soir ainsi que du potage pour un repas de midi. De même, il ne faut pas mettre un même ingrédient de base dans 2 plats différents.

Faire les courses

Pour une bonne répartition des tâches, il vaut mieux commencer la préparation 2 semaines à l’avance. De cette manière, on peut procéder par compte à rebours. Vers de 10ème du mois, préparer les nappes et les décorations. En plus, c’est aussi le moment de choisir les commerçants et d’acheter toutes les épiceries nécessaires.

Petit à petit, vérifier que tous les ingrédients sont complets. 2 à 3 jours avant le grand jour, il faut penser à acheter les produits frais. Attention à vérifier que le réfrigérateur est en bon état afin d’éviter que les produits se dégradent. La veille, on peut déjà préparer les garnitures ainsi que les légumes. On peut aussi finir la bûche. Le jour J, il ne reste plus qu’à dresser la table et peaufiner les détails, mais surtout en profiter.