Conseils pour bien protéger les enfants des maladies hivernales

Les enfants sont plus vulnérables quand il s’agit du froid. Les maladies pendant l’hiver sont causées par les virus, mais pas le froid en question. Il est donc important d’adopter quelques gestes afin de prévenir l’apparition des maladies. C’est aussi pour préparer le corps à faire face aux maladies plus efficacement.

Que faire ?

Le premier réflexe à avoir pendant l’hiver, c’est de garder une bonne hygiène du nez de l’enfant. Pour cela, utiliser du sérum physiologique et régulièrement. De plus, il est conseillé de privilégier les mouchoirs jetables afin de se débarrasser aussitôt des virus. De même, apprendre à l’enfant à couvrir la bouche avec l’avant-bras lors de l’éternuement afin de ne pas avoir des virus sur les mains. Ces dernières doivent être lavées souvent.

De plus, il faut penser à donner à boire à l’enfant contrairement à ce que l’on pense. En effet, le corps a besoin d’être hydraté aussi bien en hiver. Il est également déconseillé d’exposer les enfants aux virus potentiels notamment les lieux publics, les embrassades ; etc. De même, quand l’enfant sort, penser à mettre des vêtements bien chauds cependant, il ne faut pas oublier d’enlever ces vêtements chauds dans les endroits chauffés.

Par ailleurs, il est important de garder une bonne hygiène de la maison également. Cela inclut le ménage et le dépoussiérage. En plus, il faut aérer l’habitation au moins 10 minutes par jour. Dans le cas où l’air dans la pièce est trop sec, on peut utiliser un humidificateur. La température idéale à garder dans une pièce est de 19°. Une température trop haute est déconseillée.

Les bonnes habitudes

Il importe de rappeler que l’alimentation joue également un rôle dans le renforcement du système immunitaire. Pour ce faire, consommer beaucoup de fruits et de légumes pour apporter assez de vitamine C au corps. Privilégier les jus de fruits frais en complémentaire avec l’eau. Pour les légumes, il est préférable d’opter pour les légumes cuits pour faciliter la digestion notamment les potages ou les légumes cuits à la vapeur.

De même, les noix sont aussi des bons alliés de l’hiver, car ce sont des bons lipides nécessaires à la production d’énergies et gardent bien au chaud. On peut citer les arachides, les noix de cajou, etc. Attention tout de même de bien vérifier si l’enfant n’est pas allergique.

Au même titre que l’alimentation figure le sommeil. En effet, un bon sommeil de qualité et suffisant permet de renforcer la défense immunitaire. Il faut savoir que le besoin en sommeil diffère d’une enfant à un autre et selon l’âge. Ceci dit, plus l’enfant est jeune, plus il a besoin de sommeil.

Au cas où l’enfant a attrapé le virus, il est conseillé de bien surveiller l’état de l’enfant, particulièrement s’il a une fièvre. Il faut donc augmenter l’hydratation et faire descendre la température. En plus, il faut aussi multiplier la décongestion nasale avec le sérum physiologique. Dans le cas où il n’y a pas d’amélioration, il ne faut pas hésiter à se rendre chez le médecin ou le pédiatre.